Message bien plus personnel, et qui peux parler à toutes les mamans..

C’est bizarre je me suis jamais poser la question sur le prénom que je pouvais donner à ma tristesse.. et quand on m’a demander de poser un nom dessus, le mot «  boule «  est arrivé comme une évidence.

Il y a tant de choses à te dire que je ne sais pas par où commencer, ça fait longtemps que  tu cohabite chez moi.. tu t’étais fait discret pendant mon adolescence, quoi que parfois tu te montrer pour pas que je t’oublie..

Et puis la ca fait 4  ans que tu as pris le pouvoir dans ma tête et  dans mon corps.. c’est pas que je t’aime pas car je pense avoir besoin de vivre avec toi ma boule, mais j’aimerais juste que tu prenne moins de place.. Je sais que je te demande beaucoup, mais ça serait bien que tu te fasse moins présente.. je te propose de partir en vacance et de me laisser juste revenir un peu moi-même pour que quand tu revienne je puisse t’accepter avec plus de recul et de douceur..

Tu es bien avec moi, je suis un bon sujet je pense..

Je t’écoute beaucoup alors que des fois je devrais pas.. mais tu es pas une boule ordinaire..  tu as commencé j’avais 10/12 ans je t’ai accueillis quand les premières émotions du manque d’un père est apparu, et puis tu es resté et  finalement  tu as pas trop pris de place.. mais comme si tu voulais me copier et  faire pareil que moi tu as pris un peu plus de forme quand je suis devenue maman.

Tout comme moi , ma boule tu as grossis, et puis les médecins nous ont pas aider à relativiser..

Enola est arrivée dans notre vie, elle était parfaite, notre vie était parfaite. Toi tu t’étais mis dans un petit cote, tu ne fessais pas trop bruit..

Et puis on a voulu faire un autre enfant, et là la grossesse tu n’as pas aimé… les médecins on pas été cool avec moi ni avec toi d’ailleurs.. tu étais très très présente.. j’avais mademoiselle inquiétude qui est venue nous rendre visite beaucoup de fois.. et puis l’arrivée de Camille a chamboulé notre quotidien.. après Mademoiselle l’inquiétude, j’ai eu droit à monsieur le doute de venir nous voir .. tout pour te rendre heureux ma boule car je sais que tu les adore ceux-là..

Ces deux-là sont encore présent mais toi tu prends trop place encore..

J’aimerais parfois que tu essaie de te mettre dans un petit coin. Quoi que je dis ca mais ca fait un an maintenant que je me sens un peu plus libéré et puis j’ai ton cousin éloignés monsieur Courage qui passe me voir plus souvent et celui-là je l’aime beaucoup..

Alors ma petit boule, je dis petite car je pense tout comme moi tu commences à perdre du poids .. fait toi un peu plus discrète, je te demande pas de partir car je pense sincèrement que tout être humain à besoin de temps en temps d’éprouver un peu de tristesse..

Je suis sure ma petite boule que tu vas prendre le large je te laisse pas le choix de tt façons.. j’ai besoin de vacances..

Mais je t’aime quand même, à bientôt

Ta propriétaire , Julie

69983554_p